Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Paroisse de la Nativité du Seigneur - Chauffailles.

Paroisse de la Nativité du Seigneur - Chauffailles.

Diocèse d'Autun Chalon et Mâcon

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
La Fontana delle 99 cannelle - Aquila, dans les Abruzzes.
La Fontana delle 99 cannelle - Aquila, dans les Abruzzes.

***

Vingt-deuxième dimanche du temps ordinaire

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 7,1-8.14-15.21-23.

En ce temps-là, les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem,
se réunissent auprès de Jésus, et voient quelques-uns de ses disciples
prendre leur repas avec des mains impures, c’est-à-dire non lavées.
– Les pharisiens en effet, comme tous les Juifs, se lavent toujours
soigneusement les mains avant de manger, par attachement à la
tradition des anciens ; et au retour du marché, ils ne mangent pas
avant de s’être aspergés d’eau, et ils sont attachés encore par tradition
à beaucoup d’autres pratiques : lavage de coupes, de carafes et de plats.
Alors les pharisiens et les scribes demandèrent à Jésus :
« Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens ?
Ils prennent leurs repas avec des mains impures. »
Jésus leur répondit :
« Isaïe a bien prophétisé à votre sujet, hypocrites, ainsi qu’il est écrit :
Ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est loin de moi.
C’est en vain qu’ils me rendent un culte ; les doctrines qu’ils enseignent
ne sont que des préceptes humains.
Vous aussi, vous laissez de côté le commandement de Dieu, pour vous
attacher à la tradition des hommes. »
Appelant de nouveau la foule, il lui disait :
« Écoutez-moi tous, et comprenez bien.
Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre
 impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. »
Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées
perverses : inconduites, vols, meurtres,

 

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
Dimanche 23 Août 2015.

Vingt-et-unième dimanche du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,60-69.

En ce temps-là, Jésus avait donné un enseignement
dans la synagogue de Capharnaüm. Beaucoup de
ses disciples, qui avaient entendu, déclarèrent :
« Cette parole est rude ! Qui peut l’entendre ? »
Jésus savait en lui-même que ses disciples
récriminaient à son sujet. Il leur dit :
« Cela vous scandalise ?
Et quand vous verrez le Fils de l’homme monter
là où il était auparavant !...C’est l’esprit qui fait vivre,
la chair n’est capable de rien. Les paroles que je
vous ai dites sont esprit et elles sont vie.
Mais il y en a parmi vous qui ne croient pas. »
Jésus savait en effet depuis le commencement quels
étaient ceux qui ne croyaient pas,
et qui était celui qui le livrerait.
Il ajouta :
« Voilà pourquoi je vous ai dit que personne ne peut
venir à moi si cela ne lui est pas donné par le Père. »
À partir de ce moment, beaucoup de ses disciples
s’en retournèrent et cessèrent de l’accompagner.
Alors Jésus dit aux Douze :
« Voulez-vous partir, vous aussi ? »
Simon-Pierre lui répondit :

« Seigneur, à qui irions-nous ?
Tu as les paroles de la vie éternelle.
Quant à nous, nous croyons,
et nous savons que tu es le Saint de Dieu. »

 

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Vierge Marie
Image "Prions en Eglise" N° 344 du 1er au 31 Août
Image "Prions en Eglise" N° 344 du 1er au 31 Août

Samedi 15 Aout 2015.

Voici venu le jour de joie

Eblouissant de sa lumière ;

Voici que la Reine des vierges

Gravit le céleste chemin.

Voici qu’autour d’elle s’avance

La claire légion des anges

Et derrière elle, célébrée,

La cohorte des vierges saintes.

A tous il est bon de croire ;

Brillant du céleste diadème,

Voici qu’Il court à sa rencontre ;

Le Christ, le Christ naquit d’elle !
Bien plus que la gloire des anges,

Ce rameau pur et sans
péché, 

Au trône du Père avec Lui,

En fameux gage il le rapporte.

La cité du règne céleste

Et sa plénière dignité

Honorent du Prince la Mère,

De leurs vœux et de leur honneur.

Avec eux chantons l’allégresse

Dans le triomphe de ce jour,

Et dans sa joie, célébrons Dieu,
Louons Dieu et Le supplions.

Accomplissons de cette fête

Les éclatants enseignements ;

Va, mon âme, implore et supplie, 

Vous, mes lèvres, chantons la joie.

Hymne pour la fête de l’Assomption par Saint Odilon

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
Dimanche 16 Août 2015.

Vingtième dimanche du Temps Ordinaire.

 Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,51-58.

En ce temps-là, Jésus disait à la foule :
« Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel :
si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement.
Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. »
Les Juifs se querellaient entre eux :
« Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? »
Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez
pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang,
vous n’avez pas la vie en vous.
Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ;
et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie
boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi,
et moi, je demeure en lui.
De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé,
et que moi je vis par le Père, de même celui qui me mange,
lui aussi vivra par moi.
Tel est le pain qui est descendu du ciel :
il n’est pas comme celui que les pères ont mangé.
Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »

 

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Dimanche 09 Août 2015



Dix-neuvième dimanche du temps ordinaire

 Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,41-51.

En ce temps-là, les Juifs récriminaient contre Jésus parce qu’il avait
déclaré : « Moi, je suis le pain qui est descendu du ciel. »
Ils disaient : « Celui-là n’est-il pas Jésus, fils de Joseph ?
Nous connaissons bien son père et sa mère.
Alors comment peut-il dire maintenant : “Je suis descendu du ciel” ? »
Jésus reprit la parole : « Ne récriminez pas entre vous.
Personne ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire,
et moi, je le ressusciterai au dernier jour.
Il est écrit dans les prophètes : Ils seront tous instruits par Dieu lui-même.
Quiconque a entendu le Père et reçu son enseignement vient à moi.
Certes, personne n’a jamais vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu :
celui-là seul a vu le Père.
Amen, amen, je vous le dis : il a la vie éternelle, celui qui croit.
Moi, je suis le pain de la vie.
Au désert, vos pères ont mangé la manne, et ils sont morts ; mais le pain
qui descend du ciel est tel que celui qui en mange ne mourra pas.
Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange
de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair,
donnée pour la vie du monde. »

 

Lire la suite

Chauffailles

 

 

 

       

Monsieur l'Abbé Serge Grobot

 

Paroisse de la Nativité du Seigneur :

Anglure sous Dun - Chassigny sous Dun - Châteauneuf - Coublanc - Mussy sous Dun - St Edmond - St Igny de Roche - St Martin de Lixy - Tancon - St Maurice les Châteauneuf

*************************************************

Contact : Tél. : 03 85 26 02 92

Mail : paroisse.nativite@orange.fr

****************************************

Voir article page 002 - annonces
ou
https://dartagnans.fr/fr/projects/monternat-appelle-au-mecenat/campaign

********************************************************

 

INTERNAUTES

Si le contenu de notre site vous a plu,
vous pouvez nous encourager

en vous abonnant

(C'est gratuit)

Il vous suffit d'inscrire votre Email
ci-dessous :

 

Articles récents

Pape François

 

 

 

Hébergé par Overblog