Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Paroisse de la Nativité du Seigneur - Chauffailles.

Paroisse de la Nativité du Seigneur - Chauffailles.

Diocèse d'Autun Chalon et Mâcon

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 13,33-37.

 

Jésus parlait à ses disciples de sa venue :
« Prenez garde, veillez : car vous ne savez pas quand viendra le moment.
Il en est comme d'un homme parti en voyage : en quittant sa maison,
il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail,
et recommandé au portier de veiller.
Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison
reviendra, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin.
Il peut arriver à l'improviste et vous trouver endormis.
Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »

 

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 25,31-46.

Jésus parlait à ses disciples de sa venue :
« Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui,
alors il siégera sur son trône de gloire.
Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les
uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres : il placera les
brebis à sa droite, et les chèvres à sa gauche.
Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : 'Venez, les bénis de mon Père,
recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde.
Car j'avais faim, et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif, et vous m'avez
donné à boire ; j'étais un étranger, et vous m'avez accueilli ; j'étais nu, et vous
m'avez habillé ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous
êtes venus jusqu'à moi ! '
Alors les justes lui répondront : 'Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu ? tu
avais donc faim, et nous t'avons nourri ? tu avais soif, et nous t'avons donné à boire ?
tu étais un étranger, et nous t'avons accueilli ? tu étais nu, et nous t'avons habillé ?
tu étais malade ou en prison... Quand sommes-nous venus jusqu'à toi ? '
Et le Roi leur répondra : 'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l'avez fait à l'un
de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. '
Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : 'Allez-vous-en loin de moi, maudits,
dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges.
Car j'avais faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'avais soif, et vous ne m'avez
pas donné à boire ; j'étais un étranger, et vous ne m'avez pas accueilli ; j'étais nu, et
vous ne m'avez pas habillé ; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité.
'Alors ils répondront, eux aussi : 'Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir
faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?
'Il leur répondra : 'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l'avez pas fait à l'un
de ces petits, à moi non plus vous ne l'avez pas fait. '
Et ils s'en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »

 

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
Dimanche 16 Novembre 2014

Trente-troisième

dimanche

du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 25,14-30.

Jésus parlait à ses disciples de sa venue ; il disait cette parabole :
« Un homme, qui partait en voyage, appela ses serviteurs et leur confia
ses biens.
A l'un il donna une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au
troisième un seul, à chacun selon ses capacités. Puis il partit.
Aussitôt, celui qui avait reçu cinq talents s'occupa de les faire valoir et en
gagna cinq autres.
De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres.
Mais celui qui n'en avait reçu qu'un creusa la terre et enfouit l'argent de
son maître.
Longtemps après, leur maître revient et il leur demande des comptes.
Celui qui avait reçu les cinq talents s'avança en apportant cinq autres talents
et dit : 'Seigneur, tu m'as confié cinq talents ; voilà, j'en ai gagné cinq autres. -
Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t'en
confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. '
Celui qui avait reçu deux talents s'avança ensuite et dit : 'Seigneur, tu m'as
confié deux talents ; voilà, j'en ai gagné deux autres. -
Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t'en
confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton maître. '
Celui qui avait reçu un seul talent s'avança ensuite et dit : 'Seigneur, je savais
que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n'as pas semé, tu ramasses
là où tu n'as pas répandu le grain.
J'ai eu peur, et je suis allé enfouir ton talent dans la terre. Le voici.
Tu as ce qui t'appartient. '
Son maître lui répliqua : 'Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je
moissonne là où je n'ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l'ai
pas répandu. Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour,
je l'aurais retrouvé avec les intérêts.
Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix.
Car celui qui a recevra encore, et il sera dans l'abondance. Mais celui qui n'a
rien se fera enlever même ce qu'il a.
Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dehors dans les ténèbres ; là il y aura
des pleurs et des grincements de dents ! '

 

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
Raymond Balze (1818-1909) : Jésus chassant les marchands du Temple.
Raymond Balze (1818-1909) : Jésus chassant les marchands du Temple.

 Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 2,13-22.

Comme la Pâque des Juifs approchait, Jésus monta à Jérusalem.
Il trouva installés dans le Temple les marchands de bœufs, de brebis
et de colombes, et les changeurs.
Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple ainsi que
leurs brebis et leurs bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs,
renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez
cela d'ici. Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. »
Ses disciples se rappelèrent cette parole de l'Écriture :
 L'amour de ta maison fera mon tourment.
Les Juifs l'interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour justifier ce
que tu fais là ? »
Jésus leur répondit : « Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai. »
Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce Temple,
et toi, en trois jours tu le relèverais ! »
Mais le Temple dont il parlait, c'était son corps.
Aussi, quand il ressuscita d'entre les morts, ses disciples se rappelèrent
qu'il avait dit cela ; ils crurent aux prophéties de l'Écriture et à la parole que
Jésus avait dite.

 

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
tympan de la cathédrale de Bourges : Le jugement dernier
tympan de la cathédrale de Bourges : Le jugement dernier

Commémoration de tous les fidèles défunts

Evangile selon saint Luc (12, 35-38. 40)

Jésus disait à ses disciples :
« Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées.
Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour
des noces, pour lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera à la porte.
Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en
train de veiller. Amen, je vous le dis : il prendra la tenue de service,
les fera passer à table et les servira chacun à son tour. S’il revient
vers minuit, ou plus tard encore, et qu’il les trouve ainsi, heureux
sont-ils !
« Vous aussi, tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y
penserez pas que le Fils de l'homme viendra.»

 

Lire la suite

Chauffailles

 

 

 

       

Monsieur l'Abbé Serge Grobot

 

Paroisse de la Nativité du Seigneur :

Anglure sous Dun - Chassigny sous Dun - Châteauneuf - Coublanc - Mussy sous Dun - St Edmond - St Igny de Roche - St Martin de Lixy - Tancon - St Maurice les Châteauneuf

*************************************************

Contact : Tél. : 03 85 26 02 92

Mail : paroisse.nativite@orange.fr

****************************************

Voir article page 002 - annonces
ou
https://dartagnans.fr/fr/projects/monternat-appelle-au-mecenat/campaign

********************************************************

 

INTERNAUTES

Si le contenu de notre site vous a plu,
vous pouvez nous encourager

en vous abonnant

(C'est gratuit)

Il vous suffit d'inscrire votre Email
ci-dessous :

 

Articles récents

Pape François

 

 

 

Hébergé par Overblog