Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Paroisse de la Nativité du Seigneur - Chauffailles.

Paroisse de la Nativité du Seigneur - Chauffailles.

Diocèse d'Autun Chalon et Mâcon

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
Monument aux morts devant l'église d'Ecoche. - " Qui s'abaisse sera élévé."

Monument aux morts devant l'église d'Ecoche. - " Qui s'abaisse sera élévé."

Vingt-deuxième dimanche du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 14,1a.7-14.

 

Un jour de sabbat, Jésus était entré chez un chef des pharisiens
pour y prendre son repas, et on l'observait.
Remarquant que les invités choisissaient les premières places,
il leur dit cette parabole :
« Quand tu es invité à des noces, ne va pas te mettre à la première
place, car on peut avoir invité quelqu'un de plus important que toi.
Alors, celui qui vous a invités, toi et lui, viendrait te dire : 'Cède-lui
ta place', et tu irais, plein de honte, prendre la dernière place.
Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place.
Alors, quand viendra celui qui t'a invité, il te dira : 'Mon ami, avance
plus haut', et ce sera pour toi un honneur aux yeux de tous ceux qui
sont à table avec toi.
Qui s'élève sera abaissé ; qui s'abaisse sera élevé. »
Jésus disait aussi à celui qui l'avait invité : « Quand tu donnes un
déjeuner ou un dîner, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes
parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi t'inviteraient en retour,
et la politesse te serait rendue.
Au contraire, quand tu donnes un festin, invite des pauvres, des
estropiés, des boiteux, des aveugles ; et tu seras heureux, parce
qu'ils n'ont rien à te rendre : cela te sera rendu à la résurrection
des justes. »

 

 

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
Dimanche 25 Août 2013

"Alors on viendra de l'orient et de l'occident, du nord et du midi, prendre place au festin dans le royaume de Dieu."

21e dimanche du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 13,22-30.

 

Dans sa marche vers Jérusalem, Jésus passait par les villes
et les villages en enseignant.
Quelqu'un lui demanda : « Seigneur, n'y aura-t-il que peu de
gens à être sauvés ? » Jésus leur dit :
« Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite, car, je vous le
déclare, beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas.
Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la
porte, si vous, du dehors, vous vous mettez à frapper à la porte,
en disant : 'Seigneur, ouvre-nous', il vous répondra : 'Je ne sais
pas d'où vous êtes. '
Alors vous vous mettrez à dire : 'Nous avons mangé et bu en ta
présence, et tu as enseigné sur nos places. '
Il vous répondra : 'Je ne sais pas d'où vous êtes. Éloignez-vous
de moi, vous tous qui faites le mal. '
Il y aura des pleurs et des grincements de dents quand vous
verrez Abraham, Isaac et Jacob et tous les prophètes dans le
royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors.
Alors on viendra de l'orient et de l'occident, du nord et du midi,
prendre place au festin dans le royaume de Dieu.
Oui, il y a des derniers qui seront premiers,
et des premiers qui seront derniers. »

 

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
Dimanche 18 Août 2013

21è. dimanche du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,49-53.

 

Jésus disait à ses disciples :
« Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais
qu'il soit déjà allumé !
Je dois recevoir un baptême, et comme il m'en coûte d'attendre
qu'il soit accompli !
Pensez-vous que je sois venu mettre la paix dans le monde ?
Non, je vous le dis, mais plutôt la division.
Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées :
trois contre deux et deux contre trois ;
ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la
mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre
la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

 

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
Jeudi 15 Août 2013

Solennité de l'Assomption de la Vierge Marie,

Charles Le Brun (1619-1690)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 1,39-56.

En ces jours-là, Marie se mit en route rapidement vers une ville
de la montagne de Judée.
Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.
Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant
tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie de l'Esprit Saint,
et s'écria d'une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes,
et le fruit de tes entrailles est béni.
Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur vienne
jusqu'à moi ? Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de salutation,
l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi.
Heureuse celle qui a cru à l'accomplissement des paroles qui lui
furent dites de la part du Seigneur. »
Marie rendit grâce au Seigneur en disant : « Mon âme exalte le
Seigneur, mon esprit exulte en Dieu mon Sauveur.
Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur,
il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race à jamais. »
Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois,
puis elle s'en retourna chez elle.

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
Dimanche 11 Août 2013
19e dimanche du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,32-48.

 

Jésus disait à ses disciples : « Sois sans crainte, petit troupeau,
car votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume.
Vendez ce que vous avez et donnez-le en aumône. Faites-vous
une bourse qui ne s'use pas, un trésor inépuisable dans les cieux,
là où le voleur n'approche pas, où la mite ne ronge pas.
Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur.
Restez en tenue de service, et gardez vos lampes allumées.
Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des
noces, pour lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera à la porte.
Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train
de veiller. Amen, je vous le dis : il prendra la tenue de service, les
fera passer à table et les servira chacun à son tour.
S'il revient vers minuit ou plus tard encore et qu'il les trouve ainsi,
heureux sont-ils !
Vous le savez bien : si le maître de maison connaissait l'heure où
le voleur doit venir, il ne laisserait pas percer le mur de sa maison.
Vous aussi, tenez-vous prêts : c'est à l'heure où vous n'y penserez
pas que le Fils de l'homme viendra. »
Pierre dit alors : « Seigneur, cette parabole s'adresse-t-elle à nous,
ou à tout le monde ? »
Le Seigneur répond : « Quel est donc l'intendant fidèle et sensé à
qui le maître confiera la charge de ses domestiques pour leur
donner, en temps voulu, leur part de blé ?
Heureux serviteur, que son maître, en arrivant, trouvera à son travail.
Vraiment, je vous le déclare : il lui confiera la charge de tous ses
biens. Mais si le même serviteur se dit : 'Mon maître tarde à venir',
et s'il se met à frapper serviteurs et servantes, à manger, à boire et
à s'enivrer, son maître viendra le jour où il ne l'attend pas et à l'heure
qu'il n'a pas prévue ; il se séparera de lui et le mettra parmi les
infidèles. Le serviteur qui, connaissant la volonté de son maître, n'a
pourtant rien préparé, ni accompli cette volonté, recevra un grand
nombre de coups.
Mais celui qui ne la connaissait pas, et qui a mérité des coups pour
sa conduite, n'en recevra qu'un petit nombre. A qui l'on a beaucoup
donné, on demandera beaucoup ; à qui l'on a beaucoup confié,
on réclamera davantage.

  

Lire la suite

Publié le par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Evangile du Dimanche
Dimanche 4 Août 2013
18ème dimanche du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12,13-21.

Du milieu de la foule, un homme demanda à Jésus :
« Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. »
Jésus lui répondit :
«Qui m'a établi pour être votre juge ou pour faire vos partages ? »
Puis, s'adressant à la foule : « Gardez-vous bien de toute âpreté au
gain ; car la vie d'un homme, fût-il dans l'abondance, ne dépend pas
de ses richesses. »
Et il leur dit cette parabole :
« Il y avait un homme riche, dont les terres avaient beaucoup rapporté.
Il se demandait : 'Que vais-je faire ? Je ne sais pas où mettre ma récolte. '
Puis il se dit : 'Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers,
j'en construirai de plus grands et j'y entasserai tout mon blé et tout ce que
je possède. Alors je me dirai à moi-même : Te voilà avec des réserves
en abondance pour de nombreuses années. Repose-toi, mange, bois,
jouis de l'existence. '
Mais Dieu lui dit : 'Tu es fou : cette nuit même, on te redemande ta vie.
Et ce que tu auras mis de côté, qui l'aura ? '
Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, au lieu d'être riche
en vue de Dieu. »

 

(Photo vestiges d'un grenier à grain en Tunisie.)

Lire la suite

Chauffailles

 

 

 

       

Monsieur l'Abbé Serge Grobot

 

Paroisse de la Nativité du Seigneur :

Anglure sous Dun - Chassigny sous Dun - Châteauneuf - Coublanc - Mussy sous Dun - St Edmond - St Igny de Roche - St Martin de Lixy - Tancon - St Maurice les Châteauneuf

*************************************************

Contact : Tél. : 03 85 26 02 92

Mail : paroisse.nativite@orange.fr

****************************************

Voir article page 002 - annonces
ou
https://dartagnans.fr/fr/projects/monternat-appelle-au-mecenat/campaign

********************************************************

 

INTERNAUTES

Si le contenu de notre site vous a plu,
vous pouvez nous encourager

en vous abonnant

(C'est gratuit)

Il vous suffit d'inscrire votre Email
ci-dessous :

 

Articles récents

Pape François

 

 

 

Hébergé par Overblog