Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Paroisse de la Nativité du Seigneur - Chauffailles.

Paroisse de la Nativité du Seigneur - Chauffailles.

Diocèse d'Autun Chalon et Mâcon

Publié par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Album photos

BREVE PRESENTATION DE L'EGLISE A MADAGASCAR

« L’Évangile est une Bonne nouvelle qui porte en soi une joie contagieuse... » (1) .
Cette parole du Pape décrit en un mot le fruit de l’Évangélisation à Madagascar. Matériellement, le pays est pauvre mais grâce à l’Église, à ses oeuvres missionnaires, le peuple malgache a trouvé la joie d'être avec le Christ. Cette joie se manifeste à travers les célébrations liturgiques (prières, chants, gestes...) et même sur les traits du visage des gens malgré la grande difficulté économique que traverse le pays.
L’Église à Madagascar est encore une Église jeune, l’Évangélisation du pays n'a connu ses débuts qu'à la première moitié du XIXe siècle. Il y avait quand-même un essai d’Évangélisation vers le début du XVIIe siècle du fait que Saint Vincent de Paul a envoyé des missionnaires dans le Sud-Est de Madagascar à cette époque mais cela n'a pas porté du fruit.
C'est les missionnaires protestants du London Missionary Society arrivés à Madagascar en 1818 qui y ont implanté la religion chrétienne (protestante). Du coté catholique, les missionnaires Jésuites y sont arrivés clandestinement en 1855 et ont commencé à oeuvrer pour l’Évangélisation du pays.
Actuellement, presque 50% des Malgaches sont chrétiens (toutes entités confondues) dont 25% catholiques. Madagascar comprend 22 diocèses qui oeuvrent pour le Royaume de Dieu. La Foi se repend mais les défis restent encore immenses :
-L'un des grands défis pour l’Église c'est l'annonce de l’Évangile dans le contexte de la misère. Les prêtres, le religieux, les fidèles prennent en main la vie de l’Église, participent, s'engagent et prennent leurs responsabilités en tout sens pour la propagation de la foi mais le moyen reste toujours limité à cause de la situation économique du pays. En effet, l'annonce de l’Évangile est souvent accompagnée des oeuvres sociales, internes ou en collaboration avec des organismes internationaux.
- L'Athéisme ne présente pas encore une menace à Madagascar mais l’Église est en face d'un autre défi : la prolifération des sectes chrétiennes. Pour faire face aux nouvelles entités religieuses qui profitent de la difficulté économique du pays, l’Église a opté la méthode pastorale de « la communauté de base ». Cette méthode est caractérisée par la formation des laïcs qui à leur tour transmettent leur savoir (sur la foi) dans leurs quartiers. Il y a donc au sein d'une paroisse des organisations bien précises dans les quartiers ou même dans les sous quartiers pour exprimer la foi et la vie ecclésiale ( prières communes, partages d’Évangile, dialogue, entraide...).
- L’Église à Madagascar pratique aussi l'inculturation de l’Évangélisation ; L’Église essaye de christianiser des pratiques ou coutumes traditionnelles pour que la foi pénètre au fond de l'âme des Malgaches. Cela se manifeste dans la liturgie ( un essai d'un rituel pour les exhumations comme exemple...) et sur les approches pour l'annonce de la foi.
- L’Église encourage les fidèles à s'engager dans des mouvements spirituels, par conséquent, les différents mouvements se développent. ( Familles Chrétiennes, mouvement marial... etc.. pour les adultes. Scoutisme, Jeunesse Chrétienne, MEJ, Jeunesse franciscaine, service d'Autel...etc... pour les jeunes). Ainsi, en général, les églises sont bondées les dimanches et pour un rassemblement diocésain des jeunes, par exemple, un diocèse arrive à rassembler au moins cinq mille jeunes.
La route est encore longue pour l’Église à Madagascar, J'invite tous les fidèles de la paroisse de la Nativité de Chauffailles de prier pour Madagascar et pour l’Église malgache, et d'entrer en communion avec l’Église à Madagascar selon la disposition de chacun.

Edmond Andriambololona
Prêtre
(1) In « Message du Pape François pour la journée mondiale des Missions 2017 »

 

 

UN MOT DE REMERCIEMENT


Je rends grâce au Seigneur qui m'a guidé et m'a fait découvrir Chauffailles, ses beaux paysages et sa tranquillité. Je tiens à remercier le Père Curé Serge GROBOT d'avoir accepté ma venue ici à la paroisse de la Nativité de Chauffailles pour le remplacer tout ce mois d'Août. Un grand merci aussi à tous les paroissiens et les Religieuses de Chauffailles. Je tiens à exprimer toute ma gratitude pour votre accueil très chaleureux et fraternel, pour votre gentillesse, pour votre sincérité et pour votre intégrité ; grâce à vous, j'ai maintenant de nouvelles familles. Oui, mon séjour ici à Chauffailles m'a rapporté tant de joie.
Mais permettez-moi frères et soeurs de présenter aussi toutes mes excuses s'il y a quelque chose de ma part qui n'a pas répondu à votre attente.
Je quitte la paroisse de la Nativité de Chauffailles avec de bons souvenirs ; J’espère qu'un jour, je reviendrais ici vous rencontrer, mais pour l'heure, je vous sollicite de prier pour moi.
Que Dieu plein d'Amour vous bénisse et vous garde, qu'Il illumine sur vous son visage et vous donne toujours la paix !!
Edmond Andriambololona
Prêtre

 

Chauffailles

 

 

 

       

Monsieur l'Abbé Serge Grobot

 

Paroisse de la Nativité du Seigneur :

Anglure sous Dun - Chassigny sous Dun - Châteauneuf - Coublanc - Mussy sous Dun - St Edmond - St Igny de Roche - St Martin de Lixy - Tancon - St Maurice les Châteauneuf

*************************************************

Contact : Tél. : 03 85 26 02 92

Mail : paroisse.nativite@orange.fr

****************************************

Voir article page 002 - annonces
ou
https://dartagnans.fr/fr/projects/monternat-appelle-au-mecenat/campaign

********************************************************

 

INTERNAUTES

Si le contenu de notre site vous a plu,
vous pouvez nous encourager

en vous abonnant

(C'est gratuit)

Il vous suffit d'inscrire votre Email
ci-dessous :

 

Articles récents

Pape François

 

 

 

Hébergé par Overblog