Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Paroisse de la Nativité du Seigneur - Chauffailles.

Paroisse de la Nativité du Seigneur - Chauffailles.

Diocèse d'Autun Chalon et Mâcon

Publié par Paroisse de la Nativité
Publié dans : #Biographie
132 - Reine Antier 1801 - 1883

Cinquième enfant de la famille Antier, Reine voit
le jour le 19 Novembre 1801 alors que son papa
est décédé depuis quelques semaines.
Elle est baptisée à Lausonne (Haute Loire)
Bien entourée par son frère et ses sœurs, aimée
et respectée par sa mère comme un don du ciel
après son veuvage, Reine grandit dans une famille
très unie et profondément chrétienne.

132 - Reine Antier 1801 - 1883

Elle s'épanouit en découvrant ce qu'est aimer
et être aimé, malgré l'absence du père et les
difficultés qui en résultent…
Avec toute sa famille, elle vient habiter à Varenne,
chez un oncle « prêtre réfractaire ». Là, à l'école
de cet homme de foi et de grande humanité,
Reine apprend à respecter infiniment toute vie.
Elle apprend à aimer chaque personne pourqu'
elle se reconnaisse aimée de Dieu lui-même.

À l'adolescence, Reine choisit de se consacrer au Seigneur…
Un essai au monastère des Ursulines de St-Chamond lui permet de
reconnaître que là n'est pas sa voie !...
Dès son plus jeune âge, deux passions l'habitent :
- Partager avec les enfants du village ce qu'elle a et ce qu'elle apprend.
- Visiter et aider les personnes pauvres et âgées des environs.

Son éducation terminée, comme elle voulait consacrer sa vie à
l’enseignement, elle entre à la Société des Dames de l'instruction du
Puy en Velay et, à dix-huit ans, reçoit l’habit de cet Institut avec le nom
de sœur Augustine.

Encore novice, ses supérieures lui confièrent la direction d’une classe
dans une école du quartier, ouverte aux filles.
Les quelque deux ans qu’elle passa dans cet emploi la firent apprécier
de ses supérieures. C’est alors qu’elle reçut avec simplicité et dans le
plus confiant abandon, son obédience pour St-Didier-la-Séauve,
pittoresque paroisse située aux confins du diocèse. Elle y restera 20 ans.

En 1846, pour répondre à une instante sollicitation venant du diocèse
d’Autun, la supérieure du Puy l’envoie avec cinq compagnes prendre la
direction de l’école des filles, à Chauffailles.

Sœur Augustine se fait apprécier à Chauffailles par sa sagesse, la
clairvoyance de son jugement, sa grande bonté, non moins que par sa riche
expérience dans l’enseignement. Plusieurs jeunes filles viennent s’offrir pour
faire partie de la Société. Un noviciat est donc ouvert près de l’école. Douze
ans plus tard, la Maison de Chauffailles possédait un florissant noviciat et
avait déjà fondé soixante-dix établissements répartis en cinq diocèses.

Le 14 septembre 1859, Mgr Bouange publia solennellement le décret
d’érection de la communauté des Sœurs de l’Enfant-Jésus-de-Chauffailles.
La communauté naissante comptait 14 novices et 78 religieuses professes
ayant sœur Augustine comme chef de file.

132 - Reine Antier 1801 - 1883

En 1877, à la demande de Mgr Petitjean,
Mère Augustine eut la joie d’envoyer le
premier contingent de ses sœurs au Japon.

En 1881 : Des jeunes japonaises demandent
à partager la vie des sœurs.

Dans sa vie, comme dans ses écrits, sa direction à base de foi
est toute centrée sur l'amour...
« Peut-on croire que Dieu nous aime et ne pas se consumer
d'amour pour lui ? »
« Ouvrons les fenêtres de notre âme, exposons-la au grand Soleil
de l'Amour. Loin de nous une religion qui glace et resserre le cœur…
Rappelons-nous que nous sommes enfants de Dieu et vivons dans
la joie et dans une vraie liberté. »
« jeter le passé dans la miséricorde de Dieu, le présent à l'amour,
et abandonner l'avenir à la Providence… »
«Que rien ne vous trouble, ne vous ôte le calme et la paix de l'âme.»
« Aimez-vous beaucoup, encouragez-vous au bien les unes les
autres… »

132 - Reine Antier 1801 - 1883

" Voyez comme on est heureux au

service de Dieu " (Reine Antier)

On pouvait rencontrer S. Augustine dans les travaux de la vie ordinaire
: cuisine, ménage, lessive, etc
« Cela ne fait pas de mal ! Les mains calleuses et les plus noircies seront
les plus belles en paradis, » disait-elle en riant...
Elle attachait beaucoup d'importance aux détails de la vie :
« Vous avez de grands désirs de sainteté et vous rêvez de beaux actes
de vertus, mais où les cherchez-vous ?
Cueillez à votre portée les petites fleurs de l'humilité et du renoncement…
avec un grand amour pour Jésus, uniquement pour lui plaire… »
« Je n'ai pas grande estime pour celles qui se vantent à tout propos de
franchir la mer et… qui se noient dans un verre d'eau ! Soyons modestes,
nous sommes si petites… »
« Allez au cœur de Jésus. Il vous dira: je suis né pauvre, j'ai vécu pauvre
et je suis mort pauvre.
Voilà Celui que nous suivons… »

Reine Antier mourut le 28 octobre 1883 âgée de 82 ans,

après avoir travaillé à l’ouverture de 127 établissements.
La congrégation comptait 356 religieuses professes,
16 novices, 7 postulantes et 111 établissements.

132 - Reine Antier 1801 - 1883

Sources
Congrégation des Sœurs
de l'Enfant-Jésus de Chauffailles
de Rivière-du-Loup
(Québec.)

Voir lien ci-dessous

Chauffailles

 

 

 

       

Monsieur l'Abbé Serge Grobot

 

Paroisse de la Nativité du Seigneur :

Anglure sous Dun - Chassigny sous Dun - Châteauneuf - Coublanc - Mussy sous Dun - St Edmond - St Igny de Roche - St Martin de Lixy - Tancon - St Maurice les Châteauneuf

*************************************************

Contact : Tél. : 03 85 26 02 92

Mail : paroisse.nativite@orange.fr

****************************************

 

 

 Dimanche 10 Septembre, nous avons eu
le privilège de recevoir Loïc Mallié,
organiste titulaire de l'église de la
Trinité à Paris.
Son talent a fait vibrer les tuyaux
de notre orgue séculaire
pour notre  plus grand bonheur.

Voir en page 145 l'histoire de notre orgue

--------------------------------------------------------

INTERNAUTES

Si le contenu de notre site vous a plu,
vous pouvez nous encourager

en vous abonnant

(C'est gratuit)

Il vous suffit d'inscrire votre Email
ci-dessous :

 

Articles récents

Pape François

 

 

 

Hébergé par Overblog